· 

Mikets: Pas de cadeau!

La puissance spirituelle de Joseph est presque impénétrable, pourquoi?

Parce que c'est lui qui a causé tout notre exil. Il en est la cause mais pas d'un mauvais aspect. Au contraire, Joseph a introduit une nouvelle dimension en Israël et il oblige les autres à y parvenir. Il nous faut tout un exil pour le faire. C'est pour cela que le Midrach appelle Joseph ''mochekh'', celui qui tire, en l’occurrence ses frères vers la galout d'Egypte.

Les souffrances bonifient car elles font réfléchir et c'est c'est précisément notre situation en exil.

Joseph est donc impénétrable car il est ce à quoi nous aspirons sans le savoir, en sachant seulement que D veut quelque chose de meilleur que ce que nous sommes aujourd'hui.

Il est le juif libéré et indépendant, plus encore celui qui donne et nourrit (entres autres , ses frères et sa famille). L'inverse du juif de la galout tellement dépendant (on se réjouit en entendant qu'un américain -que D. le bénisse- nous reconnait un lien avec Jérusalem!).

Joseph ne reçoit rien en cadeau, il donne.

Maharal explique que le maxime bien connu de nos Sages ''soné matanot i'hyé'' celui qui hait les cadeaux vivra'' décrit en réalité l'essence de la personne. Celui qui a une vie réelle est capable d'en influer aux autres et n'a besoin de personne pour sa subistance. S'il ne supporte pas l'idée de recevoir c'est qu'il a une source jaillissante à l'intérieure et qu'il vit de la vraie vie.

Joseph est vivant car il ne fait que donner. Il représente la vie que nous allons avoir à la fin des temps puisque c'est lui que nous devons copier et atteindre. C'est lui qui nous mène vers le monde futur car il en a la dimension. Il ne fait que donner et il ne peut recevoir.

C'est ce que nous enseigne Rabbi Chimon ben Gamliel (Midrach Rabba 90. 3), Yossef a reçu de son dû: la bouche qui n'a pas embrassé (la femme de Poutifar), ''c'est ta bouche qui décidera de tout au sein de mon peuple (égyptiens)''. Ce corps qui n'a pas touché l'autre corps, ''Il l'a vêtu de vêtements d'apparat''. Son coup qui ne s'est pas penché vers elle, ''il lui a placé un collier d'or''.... sa pensée qui n'a pas médité à l'inceste, qu'elle vienne et se fasse appeler ''hokhma'', sagesse. etc.

Ce passage est, grâce à notre introduction, un peu plus clair.

Joseph est le juif du monde futur, indépendant et dispensateur. Tout ce qu'il va recevoir e D., il l'aura mérité de par son labeur durant cette longue galout. C'est de son savoir et de sa bénédiction dont se nourriront les peuples.

C'est pour cela que le Midrach nous décrit la disposition d'esprit du maître-échanson. Il finit par révéler à Pharaon l'existence de Joseph. Il ne le fit pas pour le pauvre jeune homme ni pour Pharaon. Son calcul a été purement égoïste. En effet, réalisant que Pharaon allait mourir de souci suite à ses rêves, il décida qu'il valait mieux ne pas risquer une nouvelle carrière avec un Pharaon inconnu et peut être moins conciliant que celui-là! Il parla donc de Josph.

Le message de nos Sages dans ce passage est que Joseph ne doit rien recevoir de personne. Même si le maitre-échanson est intervenu, il ne l'a fait que pour lui-même, aucunement pour Joseph. Car lui est indépendant et ne fait que donner.

Rav Yossef Simony  

 

 

 

 

 

 

 

Écrire commentaire

Commentaires: 0