· 

Récupérer son dû ... par tous les moyens?

Jonathan travaille comme agent commercial pour le compte d'un bijoutier, Eythan. Il lui a confié un gros lot de bijoux à vendre en lui promettant 20% de plus sur sa commission habituelle. Jonathan, qui a réussi, ne reçoit pourtant pas le bonus,malgréses réclamations renouvelées.

Un Dayane lui a dit que son employeur lui devait le reste. Il ne voit pas comment recevoir son dû, car Eythan est assez dur en affaire et s'il le met en justice, même face à un beth dine, il risque son emploi. Il demande s'il lui est permis dese ''servir'' lui-même car Eythan a oublié sur le bureau de Jonathan une enveloppe contenant presque tout ce qu’il lui doit. D’autre part Eythan lui faisant absolument confiance, lui a dévoilé la combinaison de son coffre.

Lui est-il permis de rentrer dans le bureau à l'insu d'Ethan pour compléter son dû ou non ?

Psak et explications :

Cette halakha est très compliquée et il ne faut, en aucune sorte, en décider par soi-même. Voici cependant quelques notions.

Le Talmud (baba kama 27) donne le droit, en cas de perte ou s'il est difficile de se rendre au tribunal, de régler son différent tout seul.

La conclusion des décisionnaires (Beth Yossef, Hochen Michpat 4;1 et Rama id. selon l'interprétation de Taz et Nétivot ), est, que cette permission ne se rapporte qu'à un objet volé et que l'on reconnait sans équivoque, sur le voleur ou chez lui. Ben Ich Hay (Rav Péalim HM 3, 5) permet cependant de prendre de l'argent contre de l'argent dû, car c'est en quelque sorte le même objet. D'autre part, le Sage de la Michna Ben Bag Bag (Talmud, baba kama 27) interdit de pénétrer en cachette au risque de se faire prendre pour un voleur.

Il n'est permis de saisir qu'ouvertement, face au devancier. De toute évidence, cet interdit est adopté par le Choulkhan Aroukh (Voir Gaone de Vilna id, Chaar Michpat 348 ;1,Igrot Moché Hochen Michpat A, 3, Imré Bina Hochen Michpat  4).

Il n'est donc par permis à Jonathan de rentrer dans le bureau d'Ethan à son insu mais il pourra prélever cette somme des enveloppes qu’Eythan a oublié sur son bureau, mais pas d’autres objets. (Voir aussi à ce sujet Yabi’a Omer HM (6 ; 1) qui lui, permet même de prélever son dû d’objets oubliés (non de ceux confiés) et non seulement de liquide).

Rav Yossef Simony 

 

Écrire commentaire

Commentaires: 0