Emor

Emor · 16. mai 2019
Les paroles ne s'envolent pas La pureté des Cohanim Notre sidra commence par les lois d’impureté ou plutôt de pureté. En effet, les Cohanim, choisis pour la fonction sacrée, le service au Temple et pour bénir Israël, ne peuvent se conduire librement à ce sujet. Ils sont astreints à rester purs et à ne pas avoir de contacts avec aucun mort sauf pour un de leurs proches, à D. ne plaise. La parole pure, vivante et créatrice Le midrach souligne l’utilisation du terme...