Chémot

Chémot · 30. décembre 2017
Les coups, d'accord parfois, mais si on est réellement un éducateur 'Hossekh chivto soné béno, qui prive son fils du bâton, le hait, (Proverbes), c'est le premier verset cité dans le Midrach Rabba sur le livre de Chémot. Le message est clair, l'exil commence. Il sera cependant réparateur, car D. nous aime et veut nous hisser vers lui par l'effort et quelquefois, la souffrance. Mais elle sera infligée avec amour comme un père qui sait qu'un enfant laissé en ''jachère'' ne produira...