Pensée juive et fêtes

Pensée juive et fêtes · 30. mars 2018
Pessah, aspiration et confiance en D., une ligne de conduite pour tous les débuts Pessah est un début, non pas une entité La fête de Pessah, de par son essence même, semble véhiculer un double message. Elle est en premier une section de temps porteuse d’un message singulier et ce, comme tous les autres événements du calendrier juif. Mais elle apparaît aussi comme le début d’une histoire, celle d’un peuple et d’une religion. Et de par définition, un commencement est aussi...
Pensée juive et fêtes · 12. décembre 2017
Le Tsaddik Un Juste, nous a quitté. Il est décédé à un âge avancé et les dernières années de son existence ont été entièrement consacrées à la direction de ses ouailles. En hébreu, pleurer se dit bokhé.Ce terme est dérivé de navokh, perdu, égaré. Car, en effet, un être humain pleure, en général, quand l'issue ne lui apparait pas évidente et qu'il ne sait pas où aller. Dans notre galoute, exil, vieux de deux milles ans, il a été décidé que nous allions pleurer, bakho...
Pensée juive et fêtes · 20. novembre 2017
Dans nos études nous postulons souvent une vérité récurrente dans les écrits de Rabbi Tsaddok de Lublin et dans la hassidout en général: la sainteté de la chair pas seulement. En effet, les Patriarches ont certes attisé la soif spirituelle de notre âme ainsi que ces capacités à la recevoir. Ils ont aussi purifié la chair, obtenant ainsi une situation nouvelle dans laquelle se mêlent deux notions normalement contradictoires, la chair et le spirituel. Le corps est purifié tant et...